Pour un ordre international différent – Une grande ambition pour la France et l’Europe

SOUSCRIPTION
valable jusqu’au 5 février 2021
Commandez maintenant et économisez 5 €
15 €, franc de port.
Après 5 février 19,95 € frais de port inclus.

OTAN, États-Unis, ces amis qui vous veulent du bien…

Trente ans après la fin de la guerre froide, les grands équilibres stratégiques sont désormais remis en question tant par la lutte pour l’hégémonie mondiale qui s’amorce entre la Chine et les États-Unis que par l’émergence de nouvelles puissances régionales.

Partout dans le monde la multiplication des foyers de crises d’ampleurs croissantes, le réarmement quasi généralisé des puissances moyennes ainsi que des grandes puissances et la volonté américaine de se dégager des contraintes du multilatéralisme, fragilisent les grandes organisations internationales, en particulier l’ONU et l’OSCE.

Dans ce contexte, l’Europe, peut-elle indéfiniment se contenter de la tutelle américano-otanienne au double risque de sortir de l’histoire et d’être entraînée dans une conflagration qui n’est pas la sienne ?

La France, de par sa position stratégique particulière au sein de l’Union Européenne, n’a-t-elle pas le devoir, grâce à ses liens historiques avec la Russie, de tenter de rééquilibrer les relations entre les États-Unis, l’UE et la Russie ?

C’est à travers des analyses sans concessions dont les auteurs sont pour la plupart d’anciens militaires ayant eu à traiter de ces questions, tant sur le terrain qu’au sein des grandes organisations internationales, que le lecteur se fera une idée précise de « l’état des lieux » dangereusement dégradé de la situation internationale, avant d’aborder en synthèse le rôle que la France devrait avoir l’ambition d’assumer pour la paix en Europe.

           « Gardez-moi de mes amis !
Quant à mes ennemis, je m’en charge ! »
(Antigone II roi de Macédoine, 221 av. J.-C.)

Sous la direction de CRI (Centre de réflexion interarmées)
https://edsigest.blogspot.com/2021/01/pour-un-ordre-international-different.html

Pour les auteurs de cet ouvrage, pour la plupart anciens militaires ayant eu à traiter des questions de Défense, un rapprochement Russie-Europe est nécessaire face :

  • À l’emprise du protectorat américain, sous couvert de l’OTAN, maintenu sur le continent européen alors que la menace soviétique a disparu depuis plus de trente ans,
  • À l’accession de la Chine au rang de puissance mondiale rivale des États-Unis,
  • À l’insidieuse insertion islamique dans les sociétés occidentales et russes avec pour objectif un changement de civilisation et comme mode d’action le terrorisme,
  • Aux flux migratoires invasifs qui bouleversent les équilibres sociaux, économiques et culturels des sociétés européennes.

Ce rapprochement est dicté par la géographie (L’Europe n’est qu’une sorte de péninsule occidentale d’un vaste continent eurasiatique) et la culture( les peuples de cet espace sont les héritiers d’une part de Rome et de l’empire romain d’occident et d’autre part de Byzance et de l’empire romain d’orient).

Mais cette symbiose souhaitée implique de nombreux bouleversements diplomatiques et militaires. Elle remet en cause l’organisation voire l’existence de l’OTAN et le fonctionnement de l’Union Européenne.

Le Cercle de Réflexion Interarmées s’est attaché à analyser les tenants et aboutissants d’un tel changement stratégique et a tenté de répondre à deux questions :

  • Comment la France peut-elle aider l’Europe à se rénover et à assurer son autonomie stratégique ?
  • En quoi la France peut-elle être un levier de puissance de l’Europe ?

Les nouvelles capacités de surveillance à très longue portée

Dans son numéro N° 2684 du 17 avril 2020, la revue “Air & Cosmos” présente un dossier très intéressant sur les différents types de radar à très longue portée mis en oeuvre par la Russie, la Chine et l’Iran.

Si l’origine de certaines perturbations n’est pas encore identifiée, les radio-amateurs comprendront pourquoi une partie des fréquences de la bande qui leur est octroyée sont brouillées.

Ce document est un peu technique mais la conclusion ouvre un large champ de réflexions.

Alain BELLANGER

La Lettre de la « La Chine hors les murs » n° 31

Le dernier numéro de la lettre de « La Chine hors les murs » vient de paraître, avec au sommaire :

  • Editorial : Quand le cryptoactif menace la souveraineté, par Gilbert Réveillon
  • Actualité : Vers un rideau de bambou numérique ? par Paul Clerc-Renaud
  • Dossier : L’environnement             
    • Où en sont les engagements chinois pris lors de la COP21 ? par Alexandre Xing  
    • En route pour le tri des déchets à la source, par François Jenny    
    • La mobilité verte : les champions chinois et la transition, par Charlotte Roule 
    • Les groupes chinois mondialisés : BYD et Yutong,  par Charlotte Roule     
  • BRI Digest : La BRI vue de Marseille, par Bruno Lefébure
    • Nouvelles brèves de la mondialisation chinoise, par Christophe Granier
    • Dernières nouvelles des relations franco-chinoises, par le Comité France Chine

Les précédents numéros ainsi que les publications du CNCCEF sont disponibles en libre accès depuis le site internet www.cnccef.org.

La crise indo-pakistanaise

Chers amis,

Ci-joint un article de Richard Labévière, ancien auditeur de l’IHEDN, qui analyse précisément les causes probables du déclenchement de la  crise indo-pakistanaise avec en fond de tableau un risque de conflit entre trois puissances nucléaires (Inde, Pakistan, Chine) sans parler des États-Unis qui s’activent en fond de tableau pour affaiblir la Chine.

Cachemire, la guerre c’est la continuation de la politique par d’autres moyens http://prochetmoyen-orient.ch/cachemire-la-guerre-cest-la-continuation-de-la-politique-par-dautres-moyens/

Jean-Claude Rodriguez
, auditeur de l’IHEDN