Séminaire « Défense et Sécurité »

Compte tenu de notre implication dans les deux séminaires master 2 précédents (2017 et 2018) délocalisés à Bordeaux, nous avons proposé à l’IHEDN de reprendre directement cette formation à notre compte.

Notre proposition a été acceptée, ce qui nous permet de lancer la publication de ce séminaire auprès des diverses écoles, universités et instances susceptibles d’être intéressées.

Vous trouverez ci joint le programme et la plaquette de ce séminaire rebaptisé “défense et sécurité”, ouvert à toute personne de niveau licence et plus, d’âge  compris entre 20 et 30 ans.

  • Il aura lieu du 3 au 8 février 2020 dans les locaux de Sciences Po Bordeaux.
  • Les candidatures doivent faire l’objet d’un courrier de motivation signé par le responsable pédagogique si les candidats sont encore étudiants ou par la hiérarchie pour tout autre candidat.
  • Le cout par inscrit sera de 30 euros.

[…] Ce séminaire peut notamment accueillir des jeunes ingénieurs de l’industrie qui peuvent être intéressés par ce séminaire.  

Josette Chassin et moi même restons à votre disposition pour toute information dont vous auriez besoin. […] 

Norbert Laurençon, Président AQUi-IHEDN

IHEDN Plan stratégique 2020

Un institut plus ouvert, au centre d’une communauté IHEDN au service de l’esprit de défense
et du renforcement de la cohésion nationale

AVANT-PROPOS

1936-2016 : l’IHEDN célèbre cette année 80 ans d’existence.

Fondé par l’amiral Castex afin de former les cadres militaires et civils à la préparation et à la conduite de la guerre, l’IHEDN s’est régulièrement adapté. Dans un contexte stratégique profondément renouvelé – plus complexe aussi –, ses auditeurs sont amenés à réfléchir à l’interaction entre questions de défense et de sécurité dans les champs de la politique intérieure et étrangère de notre pays, de l’armement et de l’économie de défense. Il s’agit pour eux de discerner les menaces auxquelles nous sommes confrontés et de contribuer par leurs travaux à concevoir des éléments de réponse adaptés.

Une telle réflexion se nourrit de la diversité, celle des opinions et celle des origines socioprofessionnelles, puisque la mission de l’institut est de faire dialoguer des responsables de haut niveau, civils et militaires, Français ou étrangers, membres de la fonction publique comme des différents secteurs d’activité de la Nation. C’est pourquoi l’IHEDN doit en permanence chercher à s’ouvrir à de nouveaux publics et se placer dans une approche interministérielle des questions, qui justifie d’ailleurs la décision du Premier ministre d’en confier la tutelle au SGDSN.

Le plan stratégique de l’institut, adopté par le Conseil d’administration du 18 novembre 2015, poursuit ce but à travers trois nouvelles priorités :

  • la recherche d’une plus grande ouverture,
  • la volonté de renforcer la communauté IHEDN
  • et l’ambition d’améliorer la transmission des connaissances.

Dans un contexte de multiplication des offres concurrentes et de réduction des coûts, il prend également acte de l’importance du rapprochement entrepris avec des partenaires naturels comme l’INHESJ, de même que de la nécessité de renforcer les synergies avec le monde académique et de la recherche.

Ce plan fixe les objectifs stratégiques de l’IHEDN à l’horizon 2020 dont la vocation reste bien de diffuser l’esprit de défense parmi nos concitoyens.

Louis Gautier – Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale